reveillons musicien jean-francois berthiaume

 

 

JEAN-FRANCOIS BERTHIAUME

 (Bodhran, valise, pied, gigue, voix)

 

Percussionniste, calleur, gigueur et chorégraphe, Jean-François Berthiaume possède  un bagage riche, varié et très en demande. Après plus de vingt ans au service de la danse traditionnelle, il est reconnu comme étant l’un des câlleurs les plus originaux. Il est percussionniste pour le groupe  de chanson traditionnelle Galant tu perds ton temps, avec lequel il enregistre l’album Fais- toi pas d’illusions (2004) et l’album double Galant tu perds ton temps II (2009) en nomination à l’ADISQ dans les catégories abum traditionnel, spectacle de l’année et révélation de l’année en 2010. Avec ce dernier, il parcours les salles de spectacles du Québec, et des États-Unis, ainsi que les grands festivals folks canadiens, sans compter des événements en Écosse et en Malaisie. De 2000 à 2005, il joint la formation de musique traditionnelle Entourloupe, avec laquelle il visite les plus grands festivals folks américains, canadiens et européens et avec laquelle il enregiste l’album Épilogue (2005). Conjointement,il  participe à plusieurs collaborations, sur scène  et en studio, avec les meilleurs musiciens de la scène trad au Québec (Michel Faubert, Stéphane Landry, Jean-François Bélanger, De temps Antan, Les Mononcles, Genticorum, Les Langues Fourchues, Matapat, Domino et plusieurs autres).  Depuis 2010, il accompagne le poète Jocelyn Thouin  en compagnie des Pas dociles et termine l’enregistrment d’un album avec Les frères Berthiaume. Sa passion, son instinct, son énergie et son charme font de lui un authentique artisan de la tradition.

 

reveillons musicien david berthiaume

 

 

DAVID BERTHIAUME

(Concertina, guimbarde, voix) 

 

David, c’est la nature en personne et la matière première du groupe. La tradition, il l’a dans la peau puisqu’il est tombé dedans lorsqu’il était petit. Avec sa manière tout à fait particulière de chanter, David est porteur d’un vaste répertoire de chants issus de sa famille. Passionné d’histoire et de langue française, il est le seul au Québec à avoir appris le concertina English sous prétexte que l’instrument en question fut commandé par les soeurs grises au XIXe siècle. En compagnie de son frère Jean-François, il  termine présentement la production d’un album avec Les frères Berthiaume et participe à plusieurs enregistrements  avec diverses formations où l’on demande une sonorité particulière et originale. 

 

 

RICHARD FOREST

(Violon)        

 

Vieux routier de la musique traditionnelle québécoise. Ses influences lui viennent d’abord de sa famille vivant dans Lanaudière, où  il  ne se lasse pas d’écouter son grand-père et ses oncles lors des partys de cuisine de l’époque. Musicien autodidacte, voilà plus de trente ans qu’on le retrouve sur diverses scènes du Québec et des États-Unis avec les formations Tradi-Son, Bardi-Barda, Domino, La grande chaîne, Rapetipetam. De plus, à de nombreuses reprises,il a accompagné des troupes de danse folklorique (Les éclusiers, Les pieds légers, Zogma, Reel et macadam, Les bons diables) dans leurs tournées européennes lors de festivals internationaux. Il a enregistré plus d’une dizaine d’albums de musique folkorique et plusieurs de ses compositions (environ une cinquantaine) figurent dans le répertoire de nombreux violoneux et groupes de musique canadiens et américains. Il a enseigné sont coup d’archet dans divers stages et camps de formation aux États-Unis (Pinewoods fiddle and dance week MA, Northern week fiddle and dance Ashokan N-Y ....) ainsi qu’au Québec (Violon-trad Québec, Danse-Neige, l’École des Arts la Veillée).Richard Forest est une réelle source d’inspiration pour tous les musiciens. Son style et son large répertoire en font l’un des meilleurs violoneux du Québec.                                 

reveillons andre gagne

 

 

ANDRÉ GAGNÉ

(Guitare, banjo, voix)

 

Musicien et chanteur natif de St-Côme, un petit village de chanteurs et musiciens de Lanaudière, surnommé  « la capitale nationale de la chanson à répondre ». C’est d’ailleurs là qu’il a son premier contact avec la musique traditionnelle. Il fait ses études en guitare-jazz au CÉGEP St-Laurent et s’intéresse ensuite au banjo ténor style américain. Il commence à rouler sa bosse comme chansonnier dans les bars, restaurants et bistros du Québec. En 2005, il fonde le groupe de musique traditionnelle québécoise  La Giroflée, avec  lequel il enregistre en 2008 l’album J’ai dans la mémoire. Avec cet album, il est amené à tourner au Québec dans les festivals, en première partie d’autres artistes (Patrick Norman, Fred Pellerin)  et en Europe avec le Celtic spring caravan tour en 2010. Il participe aux deux créations du Cirque Alfonse La Brunante (2006) et Timber (2011). Il enregistre en 2011 la chanson Les Bacheleurs pour le documentaire Hommes des bois et bûcherons de chantier de Simon Rodrigue. Il enseigne la guitare depuis maintenant cinq ans à la future génération de guitaristes de la région de Châteauguay.

 

Aller au haut